Overblog
Editer la page Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
/ / /

Ameno-Tori-Fune.JPG

 

  Préparation :
    Ameno Tori Fune
(exercice du rameur),
 
        Ame no    = du ciel 
         Tori           = oiseau 
         Fune         = bateau

  

On rame comme dans un bateau pour aller chercher le paradis.

 

 

 

Ki Aï ( force unie dans une action).

"L’idée du kiaï est d’émettre de l’énergie, de sortir en une fois de manière très explosive tout l’air.
Pour pouvoir y arriver il faut assouplir le bas ventre, si c’est trop dur cela ne sortira pas, il faut pouvoir comprimer.
Si vous pratiquez, cela devrait sortir naturellement". N Tamura Shihan.
Dans la mythologie Shinto (mais également égyptienne), la quête, la recherche de l’au-delà, appelé aussi Paradis, ou encore Royaume (le soi), vers lequel tend tout être éveillé, est symbolisée par la traversée d’une rivière dans une barque.

FUNAKOGI UNDO

Dans cet exercice Il y a la notion de traverser une rivière avec une godille et ceci en trois étapes, avec trois rythmes différents :

     - 1ère étape : c’est la "mise en route". La barque quitte la berge.

        Ki Aï : "EI HO", correspond au son "O" de Kototama

- 2ème étape : c’est lutter contre les courants
  Ki Aï : "EI SA", correspond au son "A"

     - 3ème étape : c’est l’arrivée à la berge avec enthousiasme C’est donc la notion du passage "de la vie à l’après-vie"
       Ki Aï : "EI EI", correspond au son "I" lequel symbolise l’union entre le ciel et la terre.

Les 3 étapes dans la pratique :

       - La 1ère étape Pied Gauche en avant – EI-HO.
Les 2 sons et les 2 mouvements doivent s’exécuter avec deux expirations.

       - La 2ème lorsqu’on reprend à droite avec les sons EI-SA, ce n’est pas la reprise de la 1ère forme en plus rapide ( EI-HO).
Les 2 sons et les 2 mouvements doivent s’exécuter dans une même expiration.

       - La 3ème étape ( EI-EI) : l’exercice doit se faire en continu sans que ce soit identique. exemple du mouvement des vagues pour l’imager.

FURI TAMA

Après l’action, c’est le retour (apparent) à l’inaction.
Les mains reliées forment un creux, on les agite comme une clochette.
L’esprit est concentré sur un point entre les sourcils (le indo tanden ou ajna au yoga) où se rassemble les énergies du ciel et de la terre. On fait vibrer l’ensemble du corps et invoquer ce en qui ou en quoi l’on croit, invoquer une pensée positive et personnelle pour chacun d’entre nous, et on en retirera un bénéfice.
Il convient d’insister sur une position de la tête correcte maintenue dans le prolongement de la colonne vertébrale.
Au cours des cérémonies de purification Shinto, cet exercice Furitama est réalisé et pendant les vibrations est répété « Kan nagara, Kan nagara ….. »

FURI : "vibration", vivant
TAMA : "sphère" est une boule, un rond, symbole de ce qui est parfait, comme la terre. TAMA signifie aussi "l’âme".
L’âme est parfaite, et symbolisée par cette boule que l’on secoue dans ses mains, comme pour réveiller l’âme qui se trouve en nous.

Remarque : il y a 4 âmes différentes selon la conception japonaise.
Maître TAMURA disait, qu’au Japon, cet exercice se déclinait sous plusieurs formes différentes.

Partager cette page

Trop de Publicité !

Les espaces publicitaires nous sont imposés !  
Pour une meilleure lisibilité, nous vous conseillons un petit programme pour ne plus la voir apparaître.
Vous le trouverez en version firefox ou IE
 

Aïki-taïso

L'Aïki-taïso représente l'ensemble des exercices préparatoires à la pratique des arts martiaux en générales et de l'aïkido en particulier. C'est une préparation douce basée sur les pratiques de santé transmises notamment par Tamura Senseï

Aïki = union (harmonie) des énergies et Taïso = gymnastique

Pour en savoir plus sur l'Aïki-taïso